jeudi 28 avril 2016

Pensées de Paul Washer

Beaucoup de chants d’adoration dans l’église d’aujourd’hui ne sont rien d’autre que la célébration de la chair. C’est de l’exercice émotionnel.

Le fait de chanter dans les églises a pour but principal de bénir Dieu, et pour but secondaire d’instruire, pour enseigner ceux qui écoutent, pour les encourager, les exhorter, et témoigner.

Voici le problème que j’ai avec la plupart de la musique chrétienne actuelle; non pas toute la musique, mais une grande partie : elle ne respecte pas ces principes, et se fonde principalement sur le ressenti. Je vais être très honnête avec vous, et si cela vous fâche, pardonnez-moi. Je suis américain, je suis parfois un peu abrupt. Beaucoup de chants d’adoration dans l’église d’aujourd’hui ne sont rien d’autre que la célébration de la chair. C’est de l’exercice émotionnel. Si vous commencez à ressentir la présence de Dieu pendant les moments les plus emphatiques (exaltants) musicalement, lorsque le rythme s’accroît et que la musique est si glorieuse … et que vous ne perceviez la présence de Dieu qu’à ce moment-là … alors je dois vous dire que ce n’est pas la présence de Dieu que vous ressentez. Ce sont des émotions.

______________________

Nous ne pouvons pas connaître Dieu dans sa plénitude si le monde nous influence plus que les Écritures!

______________________

Si une personne se réclame de la foi dans le Christ et pourtant s'écroule ou ne fait pas de progrès dans la sainteté, ça ne veut pas dire qu'elle a perdu son salut. Elle révèle qu'elle n'a jamais été réellement convertie.

_____________________

Le Seigneur Jésus a fait plus pour vous que de mourir sur un arbre. Il vous a dit comment vous êtes censé vivre et vous n'avez pas le droit de vivre d'une autre manière, je suis désolé!

_______________________

Si vous êtes sauvés aujourd’hui. vous n'êtes pas sauvé parce que les Romains ont cloué Jésus à un arbre
Vous n'êtes pas sauvé parce que les Juifs l'ont fait fouetté ou battu. Si vous êtes sauvé ici aujourd'hui, c'est que quand il était sur cet arbre il portait notre péché et son propre Père l'a écrasé.
Nous ne sommes pas sauvé à cause de ce que les Romains ont fait à Jésus. Nous sommes sauvé à cause de ce que Dieu a fait à Jésus. Il a tué son Fils unique.
 Pensez-y un instant. Il est sur cet arbre et il crie : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?"
 J'entends beaucoup de prédicateurs dire : "Dieu le Père regarde son Fils et quand il a vu toutes les blessures et les souffrances, il a tourné le dos car l ne pouvait plus supporter de le voir ainsi.
C'est un mensonge romantique. Ce n'est pas ce que Jésus a dit. Jésus a témoigné lui-même que le Père l'abandonnait totalement. Pourquoi ? Parce qu'il est devenu péché. Il portait ton péché. Il est devenu le bouc émissaire. Il est devenu le ver. Il est devenu le serpent élevé dans le désert

 Propos de Paul Washer









Enregistrer un commentaire