samedi 9 avril 2016

Matthieu 5:5 Chip Brogden

« Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre! » (Matthieu 5:5)

On retrouve l'idée des doux héritant la terre à travers tout le livre des Psaumes. Quand quelqu'un est pauvre en esprit et affligé à cause de ses propres péchés et des péchés des autres, la fierté et l'arrogance sont éliminées. Une personne qui sait n'être pas meilleure que les autres ne s'élèvera pas facilement au-dessus de ses frères et sœurs. Mais cette douceur n'implique pas un manque de puissance, une passivité totale.

C'est la puissance mais la puissance sous le contrôle de l'amour et sans le poison de son propre intérêt et de sa satisfaction. Avoir la puissance, et n'utiliser cette puissance que pour le bien et le bien-être des autres, c'est cela la douceur. Jésus est la démonstration parfaite que la puissance qui opère à travers la douceur ne peut être arrêtée, alors que les puissances temporelles et les politiciens finissent toujours mal.

Il n'y a pas de place dans Son royaume pour la politique des hommes, toutes les manipulations charnelles, et les abus de pouvoir et de position qui les accompagnent inévitablement. A la place, ceux qui hériteront la terre seront des personnes brisées, des personnes douces, des personnes à qui l'on peut confier la terre en toute confiance sans qu'elles ne la ruinent. C'est un tout autre type de gouvernement, un genre que nous n'avons jamais vu.

Chip Brogden : Les béatitudes : un manifeste du royaume

Enregistrer un commentaire