samedi 29 septembre 2018

(3) Ce monde, aire de jeux ou champ de bataille Aiden Wilson Tozer

Transcrit, traduit et mis en ligne par : http:www.eglisedemaison.com


Un monde effrayé a besoin d'une Église sans crainte  

                     C'est normal que les gens aient peur. Le monde est destiné à recevoir un baptême de feu, et que le conflit actuel en soit le début ou non, un tel baptême viendra sans aucun doute un jour ou l'autre. Dieu a déclaré cela par ses saints prophètes depuis que le temps existe – on ne peut pas y échapper.   

                    Mais, en tant que chrétiens, ne sommes-nous pas un peuple d'un autre ordre ? Ne prétendons-nous pas occuper une place dans le plan de Dieu qui est bien au delà des incertitudes du temps et du hasard dans lesquels sont emprisonnés les enfants de ce monde ? Ne nous a-t-il pas été donné une prévision prophétique des choses qui vont arriver sur la terre ? Ces choses peuvent-elles nous surprendre ?

                   Sans doute les chrétiens qui sont imprégnés par la Bible devraient être les derniers à succomber à l'angoisse. Ils sont rachetés de leurs offenses passées, préservés dans leurs circonstances actuelles par la puissance d'un Dieu tout-puissant, et garantis de jouir d'un avenir heureux auprès de Dieu. Dieu a promis de les sauver du déluge, de les protéger du feu, de les nourrir dans la famine, de les protéger contre leurs ennemis, de les garder dans ses chambres sûres pendant le temps de la colère, et de les recevoir enfin dans les tabernacles éternels.

               Si nous sommes appelés à souffrir, nous pouvons être sûrs et certains que nous serons récompensés pour toute douleur et bénis pour chaque larme. Les Bras Éternels nous soutiendront et au dedans de nous, nous aurons la profonde assurance que notre âme est en sûreté. Rien ne peut nous séparer de l'amour de Dieu – ni la mort, ni la vie, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature.

                  C'est un vaste monde et il recèle des forces de l'obscurité, mais il n'y a rien dans les immenses étendues qui ne doive faire peur à un véritable chrétien. Sans aucun doute un chrétien peureux, c'est un chrétien qui n'a jamais pris le temps d'examiner sa protection. 

               Une église frappée par la peur ne peut être d'aucune aide à un monde effrayé. Pour nous qui sommes dans le lieu secret de la sécurité, il est important que nous commencions à agir comme si nous le reconnaissions. Nous devrions, par dessus tous ceux qui sont sur la terre, être calmes, pleins d'espoir, joyeux et gais. Nous ne réussirons jamais à convaincre le monde qu'il y a la paix à la Croix si nous continuons à manifester les mêmes craintes que le font ceux qui ne prétendent pas être chrétiens. 

à suivre....
 
Enregistrer un commentaire