jeudi 22 février 2018

(25) LA VIE INTERIEURE DANS LE SECRET DE LA CHAMBRE par Andrew Murray

Nouvelle traduction française sur l’original. Copyright Aout 2011, Yves PETRAKIAN – France Diffusion gratuite uniquement en indiquant la source : http://456-bible.123-bible.com/

Titre original: THE INNER CHAMBER AND THE INNER LIFE BY THE REV. ANDREW MURRAY, D.D. 1828-1917  Fleming H. Revell Company Copyright, 1905, by FLEMING H. REVELL COMPAN


CHAPITRE XXV L’INTÉRIEUR ET L'EXTÉRIEUR

« Insensés ! celui qui a fait le dehors n'a-t-il pas fait aussi le dedans ? » (Luc 11:40)

                    Tout esprit cherche à se créer une forme ou une apparence dans laquelle sa vie est incarnée. L’extérieur est l'expression visible de la vie cachée à l'intérieur. L’extérieur est généralement connu avant l’intérieur; sous cet extérieur, l’intérieur se développe et atteint sa perfection, comme dit l'Apôtre:

« Mais ce n’est pas le corps spirituel qui existe d’abord, c’est le corps matériel; ensuite le spirituel. » (1 Corinthiens 15:46).

                    Comprendre et maintenir la bonne relation entre l’intérieur et l’extérieur est l'un des plus grands secrets de la vie chrétienne.

                    Si Adam dans le paradis n'avait pas écouté le tentateur, son épreuve aurait abouti à la perfection de sa vie intérieure. Se donnant lui-même à la puissance du monde visible extérieur, ce fut son péché et sa ruine, et la cause de toutes ses misères. Au lieu de chercher son bonheur dans la vie intérieure et cachée d'un cœur qui honore les commandements de Dieu, dans les dispositions intérieures d’amour et de foi, d'obéissance et de dépendance, il a fixé son désir sur le monde extérieur, sur le plaisir et sur la connaissance du bien et du mal qu’il pourrait lui donner.

                     Toutes les fausses religions, depuis la plus dégradante idolâtrie jusqu’à la corruption du judaïsme et du christianisme, ont leur racine dans ce qui est extérieur, ce qui peut plaire à l’œil, intéresser l'esprit, ou satisfaire le goût, et ainsi prennent la place de la vérité dans l’être intérieur, de la sagesse cachée dans le cœur, vérité et sagesse que Dieu cherche et donne.

                    La grande marque du Nouveau Testament, c'est qu’il s'agit d'une dispensation de la vie intérieure. La promesse de la nouvelle alliance est la suivante:

«Je mettrai ma loi AU-DEDANS D'EUX, je l'écrirai DANS LEUR CŒUR».
«Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai EN VOUS un esprit nouveau. Je mettrai mon esprit EN VOUS».

                   La promesse que Notre Seigneur a donnée :

«L'Esprit de vérité SERA EN VOUS. En ce jour-là, vous connaîtrez que moi JE SUIS EN VOUS».

                     C’est dans l'état du cœur que la religion consiste, un cœur dans lequel Dieu a envoyé l'Esprit de Son Fils, un cœur où l'amour de Dieu est répandu, où le salut est véritable.

                     Le secret de la chambre, avec sa communion personnelle avec le Père, qui voit dans le secret, est le symbole et l'école de la formation de la vie intérieure. L’usage quotidien de la chambre personnelle, en vérité et avec fidélité, rendra force et joie à la vie intérieure cachée.

                    Dans toute notre religion le grand danger est de donner plus de temps et d'intérêt aux moyens extérieurs qu’à la réalité intérieure.

                    Ce n'est pas l'intensité de votre étude de la Bible, ce n'est pas la fréquence ou la ferveur de vos prières ou les bonnes œuvres, qui nécessairement constituent une authentique vie spirituelle. Non ! Ce dont nous avons besoin, c’est de nous rendre compte que, comme Dieu est Esprit, il y a un esprit en nous qui peut Le connaître, Le recevoir, et devenir conforme à sa ressemblance, et participer aux dispositions qui l’animent, en tant que Dieu dans Sa bonté et Son amour.

                     Règle fermement cela dans ton esprit, que tout ton salut consiste dans la manifestation de la nature, la vie et l'esprit de Jésus-Christ dans ton homme extérieur et dans ton nouvel homme intérieur. Seul ce salut renouvelle et retrouve la vie originelle de Dieu dans l'âme de l'homme.

                    Partout où tu vas, tout ce que tu fais, à la maison ou sur un terrain étranger, fait tout dans un désir d'union avec le Christ, à l'imitation de ses sentiments et inclinations, et à long terme, ne désire rien d’autre, que ce qui exerce et augmente l’esprit et la vie du Christ dans ton âme, et que tout en toi soit changé dans le caractère et l'esprit de Jésus.

                    Considère que tu as en toi le trésor, le Sauveur du monde, le Verbe éternel de Dieu, caché dans ton cœur comme une semence de la nature divine qui doit vaincre le péché et la mort en toi, et générer de nouveau la vie du ciel dans ton âme.

                     Tourne-toi vers ton cœur, et ton cœur trouvera son Sauveur, son Dieu, en lui-même. Tu ne vois et ne sens rien de Dieu, parce que tu Le cherches au dehors, dans les livres, dans l'église, dans des pratiques extérieures, mais tu ne le trouveras pas tant que tu ne l’auras pas trouvé premièrement dans ton cœur. Recherche Le dans ton cœur et tu ne chercheras plus jamais en vain, car Il y habite, c’est le siège de sa lumière et du Saint-Esprit. 

à suivre..........




Enregistrer un commentaire